Faculté des sciences de la vie


L3 Sciences de la vie

UE Culture scientifique et technique : histoire de la biologie à travers ses objets

 Ce cours vise à présenter aux étudiants la manière dont les sciences du vivant, telles qu’on les enseigne et les pratique aujourd’hui, se sont développées au cours du temps.

En se concentrant sur des « objets » scientifiques qui, ici, désignent des thèmes de recherche, des organismes (plantes ou animaux) utilisés dans le cadre d’investigations sur le vivant, des instruments de recherche, ainsi que des démarches de recherche, ce cours vise à connaître la biologie du passé pour nous aider à comprendre celle du présent. S’intéresser à ces « objets » nous permettra de comprendre comment la science fonctionne, comment elle a changé au cours du temps et comment elle pourra être amenée à se développer au XXIe siècle. Ce cours mettra aussi en lumière les motivations qui, au cours des deux derniers siècles, inspirèrent les scientifiques à étudier les phénomènes de la nature tout autant qu’il s’intéressera aux circonstances dans lesquelles ces scientifiques poursuivirent leurs recherches. Cela permettra d’aborder la production des savoirs sur le vivant dans le cadre de controverses scientifiques, sociales et éthiques qu’elles ont suscitées à des périodes données et des rapports de pouvoir qui les ont structurées, en particulier concernant les relations genrées et racialisées.

L3 Préparation au professorat des écoles

UE Histoire des sciences de la vie et de la psychologie de l'enfant

Cet enseignement a pour objectif d’apporter à l’étudiant(e) une connaissance approfondie de certains thèmes de l’histoire des sciences du vivant et de la psychologie de l’enfant. À travers un choix de thèmes et de problématiques précises, ce cours a pour but d’enraciner dans la durée des questions pouvant intéresser le futur pédagogue et sa future pratique pédagogique. Ainsi, ce cours aborde des questions liées à la psychologie de l’éducation et de l’enfant (enfants sauvages, apprentissage du langage, attachement), la question de l’enseignement des théories de l’évolution qui soulève celle plus large du rapport entre science et religion, ainsi que celle de la « théorie du genre », objet de polémiques récentes. Par ailleurs, à travers le visionnage d’un documentaire sur une pratique pédagogique dans un environnement géographique particulier (le cirque de Mafate à La Réunion), le cours vise à donner des éléments de réflexion aux étudiants pour leur stage en école. Enfin, ce cours vise à développer et améliorer les capacités de rédaction et d’expression orale de l’étudiant(e).

Master Neurosciences

UE Histoire et épistémologie des neurosciences

Ce cours associe l’histoire, l’épistémologie et les études sociales des sciences autour de l’étude de la dynamique des sciences du cerveau et du système nerveux aux XIXe et XXe siècles, et ceci dans leurs rapports aux sciences de l’esprit, à la médecine et à la société. Par une perspective historique, le cours vise à susciter une réflexion sur les fondements et les enjeux actuels de la pratique scientifique moderne dans le domaine des neurosciences biologiques et cognitives. Les thèmes principaux abordés dans l’UE sont les suivants : un panorama de la connaissance du cerveau entre forme et fonction de l’Antiquité au XVIIIe siècle, l’histoire de la localisation cérébrale de la première moitié du XIXe siècle à la première moitié du XXe siècle ; l’histoire de l’usage des images en psychiatrie et en neurosciences aux XIXe et XXe siècles ; l’histoire de l’hystérie entre neurologie et psychanalyse entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, la « révolution psychopharmacologique » des années 1950; l’essor de la neurochimie cérébrale après 1955 et ses conséquences sur la production de connaissances et de technologies médicales; l’histoire des techniques d’imagerie dans la recherche sur le cerveau; le cerveau sexué. L’objectif est d’interroger et de comprendre les processus de production de savoirs et de l’innovation dans ce domaine afin de mieux situer les pratiques des neurosciences dans notre société. Cette réflexion historique et philosophique devrait permettre aux étudiant.es de porter un regard critique sur le cursus de leurs propres études et sur la place des neurosciences dans l’univers social et culturel qui est le nôtre.

Master Mention « Sciences du vivant », Spécialité « Enseigner les sciences de la vie et de la terre »

UE Histoire et épistémologie des sciences de la vie et de la terre (SVT)

Ce cours vise à présenter aux étudiant(e)s la manière dont les sciences du vivant et de la terre, telles qu’on les enseigne et les pratique aujourd’hui, se sont développées au cours du temps. Le programme préparant aux concours du CAPES et de l'Agrégation de SVT étant vaste, seules quelques thématiques ont été sélectionnées comme : la classification, l’évolution, la recherche de l’unité du vivant ; la question de l’équilibre des corps vivants et l’émergence des sciences de la terre au XIXe siècle. À partir de ces thématiques, ce cours explore la biologie et la géologie du passé pour nous aider à comprendre celles du présent. Comment sciences de la vie et de la terre fonctionnent-elles ? Comment ont-elles changé au cours du temps et comment seront-elles amenées à se développer au XXIe siècle ? Ce cours met aussi en lumière les motivations qui, au cours du temps, inspirèrent les scientifiques à étudier les phénomènes de la nature tout autant qu’il s’intéresse aux circonstances dans lesquelles ces scientifiques poursuivirent leurs recherches. Cela permet d’aborder la production des savoirs sur le vivant dans le cadre des controverses scientifiques, sociales et éthiques qu’elles ont suscitées à des périodes données et des rapports de pouvoir qui les ont structurées, en particulier concernant les relations genrées et racialisées.